Quand peut-on sortir d’une assurance-vie ?
Rate this post

Comment sortir d’une assurance-vie ? Voilà une question récurrente, qui freine parfois les investisseurs à opter pour ce type de placement. Si l’assurance-vie peut paraître complexe, nos explications pourront vous aider à y voir plus clair et faire le bon choix de placement.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

Avant de parler de sortir d’une assurance-vie, expliquons en quoi consiste ce placement financier. Il permet d’épargner au fil des mois, afin d’enrichir son capital sur le long terme. Vous pouvez souscrire ce type de placement auprès d’une banque ou d’une assurance. Le souscripteur verse chaque mois un montant financier de son choix, que l’organisme se charge de faire fructifier. Le fruit de ce placement lui est ensuite restitué selon plusieurs modalités.

Il existe deux types de contrats :

  • monosupport ;
  • multisupport.

Tout dépend du degré de risque des placements que vous êtes prêts à prendre. Certains contrats se concentreront sur produits sûrs, tandis que d’autres seront plus risqués, notamment dans le domaine des actions de bourse.

Sortir d'une assurance-vie ne nécessite pas forcément d'attendre 8 ans.
Sortir d’une assurance-vie ne nécessite pas forcément d’attendre 8 ans.

Quels sont les avantages de souscrire à une assurance-vie ?

Vous l’aurez compris, l’assurance-vie est une solution idéale sur le long terme. On dit souvent qu’il faut laisser son contrat fructifier pendant 8 ans minimum. Cela n’est pas obligatoire, vous pouvez sortir d’une assurance-vie bien avant, seulement la fiscalité mise en place sur ce type de placement devient avantageuse après ce laps de temps.

L’assurance-vie peut représenter un complément de revenu intéressant, notamment pour un projet de voyage, au moment de la retraite ou par le versement d’une rente régulière. Et si vous vous souciez de l’avenir de vos proches, sachez que vous pouvez nommer des bénéficiaires de cette assurance-vie, qui en profiteront après votre décès par exemple. Cela est souvent recommandé puisqu’une fois encore, la fiscalité sur ce type de placement est très avantageuse, à l’inverse d’autres contrats courants. De plus, le bénéficiaire d’une assurance-vie n’est pas forcément une personne impliquée dans le testament et les droits de succession du défunt. Il choisit, de son vivant, le bénéficiaire qui ne peut être contesté après son décès.

L'assurance-vie est un produit avantageux qui permet de se verser un complément de salaire ou de retraite.
L’assurance-vie est un produit avantageux qui permet de se verser un complément de salaire ou de retraite.

Que dit la fiscalité ?

Sur l’assurance-vie, la fiscalité du prélèvement forfaitaire unique s’applique. Cela représente un pourcentage allant de 7 à 12%, selon le capital cumulé, mais aussi selon la date de retrait. C’est notamment à ce moment qu’intervient l’avantage des 8 ans de placement. À partir de ce cap, le taux passe à 7.5%.

Comment peut-on sortir d’une assurance-vie ?

S’il n’est pas considéré comme avantageux de sortir d’une assurance-vie avant 8 ans de placement, il est possible de s’en séparer à tout moment par différentes façons.

Vous pouvez sortir d’une assurance-vie en rachat ou retrait, c’est-à-dire que vous demandez à ce que la banque ou l’assurance vous verse l’intégralité, ou une partie seulement, des fonds placés. Dans le cas où vous souhaiteriez retirer l’intégralité du placement, celui-ci sera alors clôturé définitivement. Cette solution est sujette à la fiscalité.

Vous pouvez vous en affranchir si vous optez pour une avance sur votre assurance-vie. Cette option est valable sur certains contrats uniquement, veillez à bien vous renseigner en amont. Elle fonctionne alors à la manière d’un prêt financier, soumis aux intérêts mais pas à la fiscalité de retrait.

Autre possibilité, la rente viagère. Ce type de retrait permet d’obtenir un complément financier tout au fil de votre vie. Une option avantageuse qui n’est seulement pas rétractable : une fois ce mode de retrait activé, vous ne pourrez plus opter pour une autre solution de clôture.

Vous pouvez sortir d'une assurance-vie en rachetant ou demandant un versement régulier.
Vous pouvez sortir d’une assurance-vie en rachetant ou demandant un versement régulier.

Qui peut résilier une assurance-vie ?

La résiliation d’une assurance-vie peut se faire uniquement à la demande du souscripteur. Ce dernier doit faire part de son envie de clôturer son contrat par lettre recommandée ou en renseignant un formulaire dédié, fourni par l’organisme.

Quel délai pour récupérer les fonds placés ?

L’organisme souscripteur, une banque ou une assurance, dispose d’un délai légal de deux mois pour verser les fonds de l’assurance-vie. Au-delà de ce délai, une pénalité peut les incomber.