Rate this post

Si vous souhaitez apporter de la gaieté dans votre jardin, nous avons un excellent candidat à vous présenter. Il s’agit du Yucca rostrata, que l’on nomme aussi le yucca bleu du Mexique. En plus de venir de l’autre bout du monde, cette plante réunit toutes les qualités attendues par un jardinier amateur ou un paysagiste. Ce yucca est de culture facile, parfaitement résistant au froid et indéniablement ornemental. On peut le cultiver presque partout en France et dans d’autres pays d’Europe de l’Ouest. Vous êtes curieux d’en apprendre plus sur ce joyau du monde végétal ? Vous serez récompensé ! Cet article vous propose de tout savoir sur le Yucca rostrata. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Pourquoi planter un Yucca rostrata ?

Le feuillage bleu de Yucca rostrata est particulièrement attractif. Cette couleur peu commune chez les plantes est particulièrement intense chez les exemplaires matures lorsqu’ils sont cultivés en plein soleil. Cette couleur bleutée des feuilles est à l’origine du nom commun de yucca bleu du Mexique.

Le feuillage bleu du Yucca rostrata en fait l’une de plus belles plantes exotiques

Yucca rostrata est une plante originaire des régions arides des États-Unis (Texas) et du nord du Mexique (État de Chihuahua). Dans son habitat naturel, les pluies sont rares et peu abondantes. Durant l’hiver, les températures passent souvent sous zéro et les plantes subissent parfois un froid quasi polaire durant d’intenses vagues de froid. Des températures de -20 °C sont supportées par le yucca bleu du Mexique, ainsi que plusieurs journées consécutives sans dégel. Inversement, les étés sont invariablement chauds et poussent toutes les formes de vie à l’adapter ou à périr.

En combinant ses qualités ornementales et sa parfaite rusticité sous nos climats tempérés, il est indéniable que le yucca bleu du Mexique soit l’une des espèces les plus intéressantes pour les jardiniers qui apprécient l’exotisme. Si c’est votre cas, vous n’avez aucune raison de bouder cette plante xérophytes (xéro = sec et phyte = qui aime).

Pour obtenir un condensé d’informations sur les qualités ornementales de Yucca rostrata et sur sa culture en région tempérée, mieux vos quelques belles images à de longs discours. Regardez la vidéo suivante tournée au Jardin zoologique de La Londe (Var) :

Comment planter le yucca bleu du Mexique ?

Pour obtenir d’excellents résultats avec le yucca bleu du Mexique, il n’est pas nécessaire d’être un botaniste, un jardinier expérimenté ou d’avoir la main verte. Appliquer quelques règles fondamentales est suffisant. En respectant les conseils qui vont suivre, vous pouvez cultiver cette espèce sans difficulté et même si vous êtes un jardinier débutant.

Yucca rostrata a besoin d’un sol drainant. C’est-à-dire d’un substrat qui laisse l’eau d’arrosage et l’eau de pluie s’infiltrer rapidement vers les couches les plus profondes. Ainsi les racines sèchent rapidement et les moisissures ne risquent pas de provoquer leur pourriture. Par contre, si votre terre est argileuse et qu’elle retient l’eau, vous aurez des problèmes pour acclimater cette plante. Dans une telle situation, vous devrez créer des mouvements de terre dans votre jardin et aménager une rocaille. De plus, ce type d’aménagement facilite l’entretien de plantes et permet de bien les mettre en valeur.

Le yucca bleu du Mexique est naturellement adapté au sol pauvre. Le sol doit se composer en grande partie d’éléments minéraux : sable grossier, graviers, fragments de roche. Le substrat peut-être calcaire ou non car Yucca rostrata est tolérant sur la valeur du pH.

Il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’engrais ou toutes autres matières organiques dans le mélange de plantation. Ni même par la suite, car le Yucca rostrata est capable de trouver tous les éléments nutritifs indispensables à sa croissance dans le sol. Ses racines vont rapidement parcourir plusieurs mètres tout autour de la plante. Elles vont prendre tout ce qui est nécessaire au développement du végétal, comme des oligo-éléments par exemple. Par contre, s’il est cultivé en pot un apport annuel d’engrais à libération lente – à base de corne torréfiée ou de sang séché – est apprécié par le yucca bleu du Mexique.

Yucca rostrata est une plante qui a besoin d’une exposition ensoleillée

Yucca rostrata est une plante de plein soleil. Choisissez un emplacement qui reçoit tout au long de l’année et durant au moins la moitié de la journée les rayons directs du soleil. Le yucca bleu du Mexique ne sera pas à son aise sous la canopée d’un arbre. Les plantes à la mi-ombre voient leurs feuilles s’étioler. Elles sont moins vigoureuses et résistent moins bien à l’humidité hivernale. Leur feuillage est moins bleuté et se tache souvent. Enfin, la croissance est pratiquement stoppée.

Les racines des yuccas sont généralement fragiles. D’autant plus que beaucoup de yuccas proposés à la vente ont été importés et sont encore faiblement enracinés. Il est donc nécessaire de prendre quelques précautions à la plantation, pour ne pas risquer de casser les racines les plus fines. Pour ne prendre aucun risque, il faut couper le pot avant de placer la motte dans le trou de plantation. On commence par couper le dessous du conteneur en plastique, puis on place la motte de la plante au fond du trou, dont la profondeur a été ajustée. Puis on fait une entaille sur le bord du pot et on comble le trou avec de la terre.

La meilleure saison de plantation est d’avril à juillet. Mais l’on peut encore planter jusqu’en septembre.

Les yuccas ne sont pas sensibles au vent. Mais les fortes bourrasques peuvent déraciner un sujet nouvellement planté. Nous vous conseillons d’attacher votre plante à un solide tuteur. Un piquet métallique fait l’affaire. Certains jardiniers laissent se tuteur définitivement, car il renforce les plantes qui prennent de la hauteur. En effet, les yuccas sont souvent plus gros dans un jardin que dans la nature. Et le poids de leur feuillage peut les rendre vulnérables en cas de tempête. Pour éviter tous les problèmes à venir, plantez votre yucca bien droit.

Yucca rostrata est une plante de croissance lente. Les plantules et les jeunes sujets qui n’ont pas encore formés de tronc (les botanistes parlent d’un stipe et non d’un tronc) croissent lentement. Si vous souhaitez gagner du temps et profiter rapidement d’une belle plante, il est conseillé de planter un exemplaire avec au moins 50 centimètres de tige. Chaque année, son stipe s’allongera de 5 à 10 centimètres et son feuillage sera bien dense.

Comment entretenir son Yucca rostrata ?

Le yucca bleu du Mexique convient bien pour décrire et expliquer le concept de rusticité à un jardinier débutant. En effet, il est capable de survivre aux épisodes extrêmes de notre climat tempéré. Il traverse les vagues de froid et les canicules sans l’assistance de son jardinier. Une fois correctement planté au bon emplacement, ce yucca n’aura plus besoin de vous. Enfin presque…

Le seul travail régulier et nécessaire est de désherber tout autour du Yucca rostrata sur environ un mètre. Ceci permet d’éliminer les plantes concurrentes et de faciliter le séchage de la terre après un épisode pluvieux. Au printemps, le sol se réchauffe aussi plus rapidement, lorsque toutes les plantes adventices ont été retirées. On prendra soin de couper les branches qui pourraient lui apporter de l’ombre, car une longue exposition ensoleillée est nécessaire pour garder des plantes vigoureuses.

Un yucca bleu du Mexique produit chaque année plusieurs dizaines de feuilles. Et chaque année, un nombre équivalent meurt et se dessèche. Les feuilles mortes restent attachées au stipe et se plaquent contre celui-ci. Les amateurs de yuccas parlent souvent d’un manteau ou d’une jupe pour décrire la couche de feuilles sèches qui persistent sur la plante. Certains jardiniers trouvent que l’effet est naturel et ne taillent pas leurs yuccas. D’autres préfèrent couper les feuilles mortes et laisser un stipe propre. Il n’existe pas de règle à suivre en la matière. Et les plantes taillées ou qui gardent un aspect sauvage sont de rusticité équivalente.

Les fleurs du yucca bleu du Mexique peuvent attirer les pucerons

Yucca rostrata a peu d’ennemis dans le jardin. Seules les araignées rouges peuvent poser un problème. Il s’agit de petits acariens qui piquent les feuilles et provoquent leur déshydratation. Les plantes sévèrement touchées perdent tout leur feuillage en quelques semaines. Mais les araignées rouges n’apprécient pas l’eau. Pas besoin d’utiliser des traitements chimiques pour contrôler leur population. Quelques arrosages du feuillage permettent de stopper leur prolifération.

Les pucerons viennent aussi sur les inflorescences des yuccas. Là encore un peu d’eau permet de limiter leur pullulation. Mais les coccinelles seront aussi de la partie. Faites confiance aux insectes et aux autres auxiliaires de votre jardin.

Si vous avez l’âme d’un collectionneur, soyez rassuré. Il existe d’autres yuccas ornementaux et rustiques sous nos climats tempérés. C’est notamment le cas de Yucca linearifolia qui ressemble beaucoup à Yucca rostrata, mais se montre plus tolérant aux hivers froids et humides. Pour en savoir davantage sur Yucca linearifolia, consultez la page https://jardin-provence.com/yucca-linearifolia-plantation-entretien/

Toutes ces espèces de yuccas précieux font l’objet d’une culture régulière par les pépiniéristes et les horticulteurs. Il est donc facile de trouver quelques raretés, si l’on se donne un peu de mal. Et les prix tendent aussi à diminuer, surtout pour les petites plantes produites sous serre ou en champ. Alors que par le passé, ils étaient très élevés. Pour Yucca rostrata, il faut compter entre 100 et 250 euros pour une belle plante avec un stipe de 50 centimètres.

Pour résumer

Si vous n’avez qu’une espèce de plantes exotiques à choisir et à planter dans votre jardin, adoptez le Yucca rostrata. Cette plante est particulièrement rustique sous les climats tempérés, lorsqu’on respecte quelques règles fondamentales :

  • Sol drainé et minéral
  • Exposition ensoleillé
  • Désherbage au pied de la plante

Le plus important est de choisir le bon emplacement pour recevoir votre yucca bleu du Mexique. Par la suite, l’entretien est très limité et inférieur à une à deux heures par plante et par an.

Que vous habitiez sur les bords de la Mer Méditerranée, en Alsace ou dans le Massif Central, Yucca rostrata est une plante exotique particulièrement ornementale. Elle s’adapte à de nombreux styles de jardins et est particulièrement mise en valeur à proximité des maisons à l’architecture moderne.

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Car nous sommes certains que la plupart de vos amis jardiniers ne connaissent pas encore cette magnifique espèce. Alors partageons et aidons le yucca bleu du Mexique à obtenir encore plus de fans !

Laissez un commentaire