Pourquoi faire appel à un avocat ?
Rate this post

Dans la vie, il arrive parfois que l’on passe par la case justice, pour différentes affaires. Pour éclaircir une situation complexe ou se défendre lors d’un conflit, il est alors nécessaire de faire appel à un avocat. Ce professionnel du droit occupe un rôle prépondérant. Il pourra, selon les cas, vous conseiller sur la stratégie de défense à adopter, rassembler et les documents à présenter ou tout simplement représenter et défendre vos intérêts. Alors, dans quels cas faire appel à un avocat ? Comment bien choisir son cabinet ?

Quel est le rôle d’un avocat ?

Le premier rôle d’un avocat est de défendre son client. Et cela se manifeste dans des situations très différentes, allant d’un « simple » litige entre voisin par exemple, à la défense d’un criminel. Peu importe la raison qui vous pousse à faire appel à un avocat, son rôle principal reste le même : vous défendre, quelles que soient les circonstances.

Ce professionnel du droit français peut être spécialisé dans une de ses nombreuses branches, comme :

  • le droit pénal ;
  • le droit immobilier ;
  • le droit fiscal ;
  • le droit social…
L'avocat rédige tous les documents de défense du client.
L’avocat rédige tous les documents de défense du client.

Pour mener à bien son accompagnement auprès de son client, l’avocat aura pour principales missions de l’orienter dans ses décisions, de vérifier qu’il est « dans son droit » au niveau de ses actions, de gérer des conflits, d’assurer sa défense au tribunal.

Dans ce cas, il est alors primordial de bien choisir votre avocat à Saint-Etienne, par exemple.

Qu’est-ce qu’une plaidoirie ?

Faire appel à un avocat ne nécessite par toujours de passer par la case tribunal. Certains conflits mineurs peuvent très bien se régler à l’amiable, avec l’avocat de la partie adverse.

Mais lorsque la situation nécessite l’intervention d’un juge, l’avocat représentera son client face à la cour. Son discours de défense est alors qualifié de plaidoirie. Il vise à exposer la situation et argumenter la défense du client, face à son opposant. Il existe des exemples célèbres de plaidoiries, qui peuvent être des discours impressionnants car parfaitement argumentés.

Une plaidoirie nécessite un important travail en amont. L’avocat doit en effet cerner au plus juste la situation dans laquelle se trouve son client. Une fois les documents légaux en sa possession, il doit les adapter à sa stratégie de défense, toujours en accord avec le droit français.

Une plaidoirie efficace doit aussi tenir compte des arguments de la partie adverse qui seront exposés lors du procès.

La plaidoirie d'un avocat vise à convaincre le juge.
La plaidoirie d’un avocat vise à convaincre le juge.

Dans quels cas faire appel à un avocat ?

On pense tout de suite à l’avocat lors des procès, notamment lors de ceux médiatisés des grands faits divers. Mais son rôle est aussi de conseiller, comme pour les entreprises privées, lorsqu’elles sont en processus de création ou dès qu’elles font face à un contentieux (le fameux tribunal des prud’hommes). Si le juriste, employé dans l’entreprise, fait tout son possible pour éviter les conflits, il est courant qu’il soit épaulé par un cabinet d’avocats externe.

Présence d’un avocat : est-ce obligatoire ?

Lors d’un contentieux, la référence à un avocat paraît automatique. S’il est indispensable pour bien préparer sa défense, il n’est néanmoins pas obligatoire. C’est pour ça que certains conflits se règlent le plus souvent à l’amiable, pour éviter les coûts engendrés par l’intervention d’un avocat.

Ainsi, la présence d’un avocat n’est pas nécessairement obligatoire dans les cas de juridiction de proximité, au tribunal d’instance, de commerce ou encore correctionnel.

À l’inverse, certaines situations rendent le recours à un avocat est de rigueur. Le client n’est pas en mesure de se représenter lui-même au tribunal de grande instance, à la cour de cassation, à la cour d’assises ou au tribunal administratif. Des situations délicates où il veut mieux être accompagné d’un bon professionnel du droit.