Zoom sur le mode de fonctionnement et les avantages de l’onduleur solaire

0
88
Rate this post

Pour produire de l’énergie solaire chez vous, vous aurez essentiellement besoin des panneaux solaires et de l’onduleur solaire. Ce dernier permet de convertir le courant continu qui vient des panneaux en courant alternatif. Découvrez comment fonctionne cet appareil dans votre installation solaire ainsi que tous les avantages qui vont avec.

Comment fonctionne l’onduleur solaire après une installation solaire domestique ?

Plusieurs appareils électriques utilisés au quotidien consomment du courant alternatif. L’ondulateur solaire est un régulateur qui accompagne le travail des panneaux solaires pour leur permettre d’en avoir en transformant le courant continu reçu. Vous pouvez cliquer ici pour lancer votre commande en ligne. Dès qu’on vous l’installe, il fonctionne en permanence.

L’onduleur solaire est au cœur de tout le système photovoltaïque mis en place. Le courant change continuellement sous l’action des facteurs comme l’ensoleillement. Cet appareil travaille donc en permanence pour analyser le courant continu et faire circuler du courant domestique des panneaux jusqu’aux prises électriques alimentées par le réseau.

Dans le régulateur solaire, on retrouve un microprocesseur. Son rôle est de vérifier la conformité du courant électrique qui est produit avec les exigences du gestionnaire de réseau. Une des normes françaises énonce que l’ondulateur doit fournir les équipements avec un courant de 220 V.

En outre, il ne doit pas faire de bruit et n’est autorisé qu’à émettre un faible champ électromagnétique. Lorsque le réseau tombe en panne, l’onduleur est réglé pour se désactiver automatiquement.

Pourquoi ajouter un onduleur solaire ?

Le choix de l’onduleur solaire doit être guidé par les avantages qu’il permet d’obtenir. Ces avantages concernent par exemple la sécurité des appareils électriques et les questions de durabilité.

Optimiser les dépenses énergétiques

L’installation de l’onduleur solaire permet d’adapter continuellement la tension de sortie des panneaux solaires. De ce fait, la production d’énergie est optimisée pour limiter les pertes. On peut aussi faire des économies d’énergie grâce au mode « stand-by » du régulateur. En effet, ce mode sert à détecter la présence d’un nouvel appareil à travers des signaux envoyés périodiquement (chaque 2 s).

Fonction de stockage de courant pour anticiper sur la consommation

Certains onduleurs solaires possèdent plus d’une batterie. L’objectif est d’augmenter les capacités de stockage d’électricité pour une consommation antérieure. Cet avantage peut s’avérer utile plus tard, notamment dans les zones ombragées ou en hiver.

Limiter les dégâts en cas de panne

Le niveau d’énergie qui arrive sur les panneaux est très élevé. Les appareils peuvent être endommagés s’ils sont directement connectés à ce flux de courant. L’onduleur sert donc d’intermédiaire pour réguler le quota à transférer. Par ailleurs, il assure la sécurité des installations, car il est programmé pour s’éteindre automatiquement en cas de surcharge ou de court-circuit. Cet aspect est le propre de la « protection de découplage » obligatoire sur les ondulateurs solaires.

Investissement durable

Un bon onduleur solaire acheté possède une durée de vie moyenne de 10 ans. C’est donc un dispositif de long terme. Néanmoins, il faut éviter de l’exposer à des nuisances extérieures comme le froid, la chaleur ou l’humidité. Veillez à lui donner une place dans des endroits secs, ventilés et accessibles pour un entretien régulier. Pour une meilleure utilisation de cet outil des systèmes photovoltaïques, faites appel à un installateur chaque année pour le dépoussiérer.

Quels sont les critères pour bien choisir son onduleur solaire ?

Il est important de s’appuyer sur certains paramètres pour bien choisir son régulateur solaire. Cela pourrait influencer positivement le prix d’achat. En premier, le type d’onduleur doit correspondre à votre projet. Le micro-ondulateur règle mieux le cas d’ombre portée, car la production est optimisée sur chaque panneau.

Le rendement (en pourcentage) de l’onduleur est la quantité de courant continu qu’il peut transformer en courant alternatif. Un rendement élevé est synonyme d’efficacité et donc de réduction des fuites d’énergie. Pour cela, certains onduleurs sont conçus avec un rendement supérieur à 95 %.

Vérifiez que la puissance nominale de l’ondulateur est équivalente à la somme des puissances des panneaux installés. D’autre part, les marques devraient également vous servir d’indicateur. Celles qui récoltent plus d’avis positifs en ligne produisent sans doute des outils de qualité.

Article précédentFaire du yoga : voici 4 avantages que vous pourriez en tirer au quotidien
Article suivantCaisses-palettes : Avantages et différents types existants