Ai-je besoin d'un couteau de poche lorsque je voyage ?
Rate this post

Quand les gens partent en voyage, ils emballent beaucoup de choses. Cela comprend non seulement les articles importants tels que les documents de voyage, les vêtements ou les médicaments, mais également de petits articles tels que la crème solaire ou un dictionnaire de poche. Le problème avec de telles petites choses utiles est que souvent vous n’y pensez pas jusqu’à ce que vous en ayez besoin de toute urgence. L’un des ustensiles les plus utiles, non seulement pour les voyages mais aussi pour la vie quotidienne, est un couteau de poche.

Avez-vous un couteau de poche sur vous ? », m’a demandé l’homme au contrôle de sécurité de l’aéroport Roisy à Paris. Avant que je ne puisse répondre « Bien sûr ! », je sentais déjà les voyageurs lever des yeux derrière moi. Erreur de débutant, avoir oublié son cher couteau dans son bagage à main. Le couteau de poche n’est pas une arme, mais un outil. Une fois de plus, je n’avais donc pas pensé à le mettre dans ma valise. Coupable, je l’ai sorti de mon sac à dos. L’homme a désigné une boîte : « Veuillez le jeter là ». C’est ainsi que je me suis débarrassé d’au moins quatre couteaux ces dernières années.

Pourquoi emportons-nous un couteau en vacances ? Peu d’entre nous veulent survivre dans la jungle (et même pour cela, on n’a pas forcément besoin d’un couteau). Pourtant, de nombreuses pièces sont fabriquées chaque jour. Car ces couteaux sont l’incarnation du voyage indépendant. Même si l’on s’en sert rarement pour abattre un arbre ou opérer une fracture ouverte : Le couteau de poche donne une impression de sécurité.

Quel couteau de poche choisir ?

Les puristes optent pour un Opinel, un couteau pliant avec un manche en bois et une seule lame blocable ; les plus joueurs ont besoin en plus d’une scie, d’une lime et d’autres outils que l’on trouve dans les couteaux suisse. Je fais partie des plus joueurs pour ma part. En fait, plus je vieillis, plus les couteaux sont petits. À l’adolescence, je voulais absolument le plus gros, avec plus de 80 fonctions. Un jour, je me suis rendu compte que les outils les plus importants étaient la lame et le tournevis, c’est pourquoi un couteau qui a suelement ces deux éléments est parfait pour moi.

Il est important que le couteau ne soit pas trop lourd, qu’il est un bon manche antidérapant, et soit solide. Le tournevis pour moi est un essentiel sur un couteau de poche, cela permet par exemple de viser le trépied de l’appareil photo pour mes voyages.

Avec les différents outils du couteau, vous pouvez effectuer vous-même de petites réparations, même si les outils spéciaux nécessaires ne sont pas à portée de main. Il peut apporter de l’aide dans certaines situations malheureuses. Les couteaux de poche qui ne sont pas trop équipés sont les mieux adaptés comme je l’ai indiqué.

Trop d’outils ne font que rendre le couteau de poche difficile à manier. Vous devez également garder à l’esprit que même le meilleur couteau de poche n’est qu’un accessoire et ne peut pas remplacer les vrais outils. Lors de l’achat d’un couteau de poche, il vaut mieux choisir un produit de haute qualité qu’une imitation bon marché. Vous ne pourrez pas profiter longtemps de ce dernier. Les quelques euros économisés sur l’achat d’un couteau pas cher sont vite oubliés.

Pour choisir un bon couteau, nous vous conseillons de lire cet article sur les couteaux de poche pour le voyage.

L’origine du couteau de poche pour le voyage

Quelqu’un qui pense que le couteau de poche est une invention moderne a tout à fait tort. Les découvertes archéologiques montrent que les couteaux pliants étaient déjà répandus dans l’antiquité romaine. Les romains s’en servait lors de leurs périples. Depuis, les couteaux de poche n’ont cessé d’évoluer. Les couteaux de poche modernes d’aujourd’hui sont devenus des outils universels.

Par conséquent, vous devez toujours emporter un couteau de poche avec vous lorsque vous voyagez, comme les romains qui réussissaient toujours à ce sortir de mauvaises situations.

Laissez un commentaire