Dress Me Up

Quand My Blog Is Rich rencontre la créatrice Valentine Gauthier

31 janvier 2011

Voici une des rencontre qui vous fait repartir le sourire aux lèvres et qui vous fais adorer votre métier.

La gentillesse de Valentine est à la hauteur de son talent c’est à dire énooooorme. j’ai rencontré Valentine à l’occasion du partenariat qu’elle a fait avec Chattawak pour les 10 ans de la marque, cf l’article juste au dessus. Elle a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son précieux temps pour répondre à mes petites questions.

[MBIR] Peux tu me parler de ta rencontre avec l’équipe de Chattawak?

[VG] Je savais que Chatawak cherchait à faire un partenariat, j’avais jusque là toujours refusé les partenariat mais suite au rendez vous que j’ai eu fin juin avec l’équipe de Chattawak un déclic c’est produit. J’ai été emballé par la chaleur humaine de l’équipe et aussi par le superbe projet.

[MBIR] Comment s’est mis en place le projet?

[VG] L’idée de base était de proposer une grande ville par robe, j’ai voulu y apporter ma touche en proposant plutôt des villes du bout du monde, des contrées éloignées qui ne seraient pas standardisées et que je pourrais donc réinterpréter à ma manière. Chattawak a tout de suite accepté ce petit changement, ils ne m’ont jamais limité ni dans mes initiatives et ni dans ma créativité ce qui est vraiment très agréable.

[MBIR] Parle moi de la collection.

On est donc parti avec Chattawak sur 10 robes, représentées par 10 villes pour fêter les 10 ans de la marque. Mes premiers amours étant la géo ethnologie  je me suis replongée avec bonheur dans mes bouquins, je me suis mise à faire des recherches dans de nombreux livres, des ambiances musicales et tout ce qui pouvait m’inspirer pour créer ces robes, je me suis également servi de mes voyages, de mes photos, de mes envies et des voyages que j’aimerai faire.

[VG] Tout cela m’a permis de retranscrire dans les vêtements les spécificités culturelles de chaque pays, en m’immergeant dans son histoire et son artisanat tout en y ajoutant bien évidement ma touche personnelle et les codes qui me sont chers, je voulais notamment que le sente le coté vintage, qu’on ai l’impression que ces robes ont une histoire. Je suis d’ailleurs allée chercher les tissus dans les différents pays et je les ai retravaillé, j’avais une envie d’authenticité (ndlr c’est absolument réussi).

On a, je l’espère un vrai sentiment d’évasion en voyant ces robes.
Le petit + Valentine a une toute petite équipe composée de 5 personnes plus son fils de 11 mois 😉

Mille mercis Valentine pour cette jolie rencontre et bravo pour cette sublime collection.

You Might Also Like

  • The Working Girl 1 février 2011 at 02:20

    J’adore Valentine Gauthier!!

  • Sarah 31 janvier 2011 at 10:48

    Super interview ! On a toujours plus envie de se glisser dans une robe dont la créatrice est adorable

    • Virginie 31 janvier 2011 at 16:55

      Tout à fait d’accord avec toi, et en plus une robe de créatrice à ce prix et en édition limitée, donc tout Paris ne l’aura pas sur le dos, c’est plutôt cool 😀