Coup de coeur Take Me Out Voyage Voyage

Sara Perche Ti Amo

15 septembre 2016

J’ai beau chercher, je ne trouve pas le mot « exact » pour qualifier mes vacances dans les Pouilles. Je tourne et re retourne le vocabulaire de la langue française et bizarrement rien y fait. Du coup, polyglotte que je suis, je me suis penchée sur…. L’italien hey, pas folle la guêpe, et le mot qui convient le mieux est « Dolce Vita ».
Alors bien sûr je vous vois venir avec vos gros sabots…. Évidement, les premières vacances avec son mec (« haaaaannnn, hiiiiii, gniiiiii », oui je suis partie avec mon mec), ça ne peut que « être la Dolce Vita ». Et bien détrompez vous, bizarrement, beaucoup de couple s’engueulent pendant leurs vacances…. Pas nous (et toc) et, d’autre part, je suis également partie une semaine en Italie avec mes parents et c’était tout autant la Dolce Vita…. (pas avec les mêmes options mais tout de même)
Bref, pour en revenir à nos verres de Spritz, à nos moutons, et ce qui vous intéresse vraiment , les Pouilles, laissez moi vous raconter par le menu (gastronomique) ces petites vacances de rêve.

capture-decran-2016-09-12-a-23-13-58
Nous avons atterri à Bari, via Rome, il paraît qu’il y a des vols directs mais nous n’avons pas eu cette chance. Une sombre histoire avec vueling, compagnie que je déconseille donc fortement. Bref, nous avons décidé de commencer par le sud des Pouilles pour ensuite remonter vers le nord et repartir via Bari également.
J’avais trouvé un charmant hôtel, mais la vie aimant parfois faire des blagues il s’est avéré que la réservation en mon nom avait été faite pour juillet et non août…. Si certes je veux bien reconnaître mon erreur je ne comprends pas comment un hôtel qui ne voit pas arriver ses clients pendant 4 jours ne s’en inquiète pas un minimum. Je dois surement vivre dans un monde parallèle où le professionnalisme est normalement une valeur que l’on respecte.

Histoire de vous divertir un peu en ce jeudi matin, je vous laisse imaginer la scène, ce sont les premières vacances avec mon Amoureux, je lui ai dit de ne s’inquiéter de rien que je gérais les hôtels, il est 23h et nous sommes…. à la rue…. Il y a 15 ans on aurait peut être dormi dans la voiture (jamais de la vie) mais maintenant que nous sommes des vieilles choses qui aimons le confort cela ne nous a même pas effleuré l’esprit. J’ai donc cherché une « issue de secours » et là, je vous épargne l’hôtel, je tairais son nom et son adresse car même pour vous faire une blague je ne vous recommande pas d’y aller. Vu que j’ai la chance d’être avec un mec plutôt (très) calme, (très) sympa et qui sait garder son sang froid (ça va je ne fais aucune lèche, il ne lira pas ce post) il n’a rien dit, mais vous imaginez bien que, le lendemain la quête d’une nouvel hôtel s’imposait.

Nous avons donc, de bon matin, quitté la ville de Nardo, charmante au demeurant, pour nous rendre à Gallipoli.

img_6356 img_6357 Et là, comme le destin n’est finalement pas si fâché après moi, et surtout que j’ai une copine en or (merci Fanny) nous avons pu trouver (elle nous a trouvé) un adorable petit hôtel situé dans la vieille ville. Au pied de la plage, de tous les petites rues et petits resto et surtout de l’aperifish. Alors, quid de l’aperifish, je ne vous ferais pas l’affront de traduire mais en gros c’est un apéro où l’on déguste les fruits de mer à peine sorti de l’eau. Autant vous dire que c’est un régal et que cela passe très très bien avec une (deux, trois) petites bouteilles de blanc.

img_6359
img_6358Pour ce qui est de diner vous n’aurez que l’embarras du choix, tout en vous précisant que dans cette partie de l’Italie il vaut mieux que vous tabliez sur un restaurant de pâtes plutôt que de pizzas qui ne sont clairement pas leur specialité. Nous avons testé les orecchiette pâtes traditionnelles des Pouilles, qui sont déclinées à toutes les sauces et qui sont une espèce de bonheur buccal sans précédent. Enfin pour les visites, rien de précis, promenez vous et regardez autour de vous, c’est facile tout est beau.

img_6360 img_6361 img_6362

Gallipolli

Hôtel Al Pescatore

Après 3 jours à Gallipoli, nous avons repris la route vers le nord en faisant une petite escale à Lecce, cette jolie ville fortifiée est absolument adorable et mérite vraiment d’y faire une petite halte.

img_6363 img_6364 img_6365
img_6367 img_6366 img_6368
Puis nous avons repris la route jusqu’à Mola di bari où j’avais réservé une espèce de maison d’hôte. Pas de mauvaise surprise cette fois. Nous sommes arrivés chez une charmante Mammy, qui fait la cuisine depuis qu’elle a 16 ans, et croyez moi cela se sent, pour vous la faire courte, chaque plat qu’elle prépare est tout simplement merveilleux. Nous avons dîné avec elle le premier soir et je n’avais pas le souvenir d’avoir aussi bien mangé depuis très très très longtemps. Si le diner était exquis je ne vous parle pas du petit déjeuner où il y avait pas moins de 9 « plats » différents…. c’était absolument divin.

img_5196
Notre petite Mammy est d’ailleurs réputée pour les cours de cuisine qu’elle dispense.
En ce qui concerne, La ville de Mola di Bari, ces plus grands intérêts sont les Spritz à 3,50€, et un petit restaurant dans lequel nous avons atterri complètement par hasard où il n’y a pas de carte, mais un menu unique, que le chef change chaque jour au gré de son humeur et de ce qu’il trouve sur le marché, fraîcheur assurée.

img_6370 img_6371 img_6372Le chef était d’ailleurs tellement charmant que nous avons fini notre soirée à papoter avec lui en buvant son limoncello maison.

Autre point sympa du coin, la jolie piste cyclable, qui vous permet d’aller à vélo de plages en plages, ce qui d’une part vous évite les galères pour vous garer, d’autre part vous fait voir du paysage et enfin vous muscle les cuisses, croyez moi qu’avec ce que vous allez manger ce point est assez positif.

img_6369
Je profite de cette petite aparté pour vous prévenir à propos des plages du nord qu’il ne faut pas vous attendre à des plages de sable, vous serez plutôt en mode échoué comme des phoques sur les rochers. Mais vous connaissez l’adage « À Rome fais comme les Romains » et bien « dans les Pouilles bronze sur ton rocher » par contre la mer est d’un bleu turquoise absolument magnifique et plutôt « bonne » dixit la fille qui ne se baigne pas à moins de 26 #chieuse

Enfin, le dernier jour nous sommes allés nous promener à Monopoli, la ville est absolument adorable. Petites ruelles, fleurs et plantes partout et un ciel d’un bleu absolument incroyable.

img_6374 img_6375 img_6377 img_6378 img_6379 img_6380 img_6381 img_6382
Nous avons pris l’apéro et diné sur une petite place trop mignonne, en gros, la place principale du village. Mais si je vous recommande fortement d’y passer et même d’y diner, je ne vous recommande pas plus que ça la pizzeria où nous avons été. Certe, le cadre était charmant, mais la pizza n’était pas dingue et on attendu pendant une heure avant d’être servi, et croyez moi l’amoureux il n’aime pas trop ça attendre sa pizza.

img_6383
Puis, bien sûr, il a fallu repartir, laisser ce bleu, ce soleil, ces pâtes et ces spritz, si bon marché, pour rentrer à Paris (Il a fallu aussi laisser l’amoureux rentrer chez lui) la déprime vous en conviendrez ( pour info j’ai écris cet article dans l’avion qui m’amènait à Bali, ba quoi il faut bien rentabiliser 19h de vol)
Bref, je vous recommande plus que vivement les Pouilles, tout est dans son jus, les gens sont charmants, la nourriture délicieuse, les paysages sublimes, la mer, pas trop froide et les spritz ne sont pas chers (comment ça je l’ai déjà dit)

Mola di bari
Chambre d’Hôte via Hote italia. J’en profite pour faire une petite parenthèse sur ce site sur lequel je réserve depuis 2 ans et qui est une véritable pépite. Il regorge d’hôtels et lieu de villégiatures (coucou le mot savant) complétement atypiques où règnent à chaque fois une atmosphère très particulière, Blandine, la responsable est absolument charmante, par mail tout du moins, est d’excellents conseils et a un véritable talent pour dénicher des perles rares. Vous pouvez donc aller sur ce site les yeux fermés.

Et si cela vous donnait des idées pour les vacances de la Toussaint, oui oui c’est maintenant qu’il faut y penser

Belle journée

 

You Might Also Like

  • Sara Perche Ti Amo - SPECIAL MODESPECIAL MODE 6 octobre 2016 at 05:06

    […] article Sara Perche Ti Amo est apparu en premier sur My Blog Is Rich le blog mode de Virginie […]

  • Marie 30 septembre 2016 at 16:05

    Ca donne envie de voyager… Les photos sont magnifiques, l’endroit doit être vraiment agréable à vivre ! Un petit coin de paradis 🙂

  • Pascal 28 septembre 2016 at 14:21

    E’ bellissima la Puglia ! Virginie, on a pris la même photo de cette belle chapelle à Gallipoli ; en tout cas tu as bien compris l’importance du rituel aperitivo et spritz, brava ! 😉
    Pour celles et ceux qui veulent des conseils de voyages en Italie: http://www.marcellooo.fr

  • escarpinsetmarmelade 18 septembre 2016 at 20:37

    Tu nous le présentes quand ton namoureux? (#blogueuserelou). Ok, je monte à Paris (#blogueusetresrelou).
    Sans dec, les photos sont sublimes et je suis très, très heureuse pour toi (#blogueusereloumaissympa).

    • Virginie 20 septembre 2016 at 16:32

      Coquine va 😉 monte, monte, monte et plus vite que ça je pense qu’on pourrait vraiment rigoler. Merci en tout cas pour ton adorable message qui me touche beaucoup, je t’embrasse fort <3

  • Emilie 16 septembre 2016 at 21:07

    Merci pour ton charmant récit ! Ça donne envie ! Tes photos sont magnifiques !

    • Virginie 20 septembre 2016 at 16:33

      Merci Emilie c’est adorable de ta part. Belle journée. Je t’embrasse

  • virginie gibanel 15 septembre 2016 at 17:37

    Tes photos donnent vraiment envie, merci pour ce road trip!
    Je t’embrasse

    • Virginie 15 septembre 2016 at 23:18

      Avec plaisir ma douce. Des bisous <3

  • Daily about Clo 15 septembre 2016 at 16:16

    L’Italie est en bonne position sur ma travel list. Il ne manque plus qu’un amoureux 🙂
    bonne fin de journée
    Chloé

    • Virginie 15 septembre 2016 at 23:19

      Ecoute j’y suis allée l’année dernière sans amoureux et c’etait (presque) aussi bien. Des bisous