Light Me Up

No more bad hair day

18 mai 2015

Dans la vraie vie, je veux dire une vie horrible où les coiffeurs et les fers à lisser n’existeraient pas, j’aurais les cheveux châtains foncés et frisés! Oui oui frisés, pas ondulés, pas wavy no, non.. f-r-i-s-é-s. D’ailleurs, il y a quelqu’un qui trahit cet horrible secret… ma fille.
Bref, si je trouve les boucles adorables sur sa petite tête, cela me plait nettement moins sur la mienne. Moralité, jusqu’à maintenant, j’enchaînais lissages sur lissages. Ajoutez à cela des plaques bien chaudes tous les jours! Je vous laisse imaginer l’état de mes cheveux. Parce que oui, pour le coup, ils commençaient vraiment à faire la gueule. Moralité, je me suis dit que j’allais les couper. Mais plutôt que de se cantonner à une coupe, je me suis dit qu’en plus j’allais devenir blonde. Cela me trottait dans la tête depuis un moment et j’ai décidé de sauter le pas.

IMG_2064

Ce qui m’amène à mon article d’aujourd’hui. Voulant un blond parfait – entendez par là pas un jaune pipi ou virant au vert à la moindre occasion – j’ai décidé de casser ma tirelire et de me rendre à l’atelier du blanc, référence en la matière de coloration. Première étape : le coupage. Debout devant un miroir, j’ai perdu presque 20 cm d’un coup. Je suis ensuite passée sous les mains expertes des fées (ou plutôt des elfes) de la coloration.

Cela a pris…. presque 5h! Vous dire s’il y avait du travail.
Là où le bas a blessé, c’est lorsque j’ai dit que je me faisais des lissages. Je me suis pris une soufflante et j’ai dû jurer sur tous les livres saints que jamais, oh grand jamais, je ne recommencerai….
Oui mais voilà, que faire avec mes cheveux frisés? J’ai dû trouver des moyens moins agressifs et qui en plus font du bien à mes cheveux.

C’est chez Leonor Greyl que j’ai trouvé le salut. Au programme, des produits parfaits qui détendent mes cheveux (et moi par la même occasion),  les nourrissent, et les rendent brillants et soyeux. C’est-à-dire que les pauvres n’en pouvaient plus de se faire maltraiter. Du coup, là, ils ont l’impression de revivre et ils me le rendent bien.
Quant à mon problème de  » frisures » intempestives, il s’est nettement arrangé, à croire que ma coupe est parfaite et leur convient très bien. Ils sont même presque plus frisés mais wavy. Et si, malgré tout, je veux un peu les dompter (je suis allée chez le coiffeur pas à Lourdes), j’utilise le nouveau lisseur de chez Babyliss qui dispose de plusieurs niveaux de températures et chauffe ultra rapidement. Super efficace : en seulement deux tout petits passages, l’histoire est réglée!

Cher monsieur Frédéric Mennetrier, vous allez être fière de moi. Et quand je reviendrai, on pourra faire encore plus blond!

Belle journée à tous et bon début de semaine.

Pour info

L’Atelier Blanc (attention, les prix sont assez élevés, mais un devis vous sera fait avant toute intervention)

6 rue Mayran 9eme

 

You Might Also Like

  • No more bad hair day - SPECIAL MODESPECIAL MODE 6 juin 2015 at 05:12

    […] article No more bad hair day est apparu en premier sur My Blog Is Rich le blog mode de Virginie […]

  • Fanny 18 mai 2015 at 23:31

    Magnifique!!!

  • Peau d'âne 18 mai 2015 at 22:15

    La couleur te va bien ! En voyant tes cheveux, on a en effet du mal à les imaginer frisés… ! Bonne soirée.

  • Une parisienne à Vincennes 18 mai 2015 at 21:55

    Ça te va très bien

  • Daily about Clo 18 mai 2015 at 15:27

    Je rêve de pouvoir y aller un jour. En attendant, je protège mon blond comme je peux 😉
    Bon lundi
    Chloé

  • deltreylicious 18 mai 2015 at 14:22

    Ca a l’air sympa !
    Deltreylicious